Rechercher
  • Kim Harvey

Pour des abdominaux de rêve

« Est-ce que t’es en train de me dire que maintenant que j’ai accouché, je ne devrais plus faire de redressement assis ?! »

Je sais, ça bouleverse. Ça bouleverse quand, du jour au lendemain, j’te demande de bannir tes 50 « sit-ups post-training » habituels. Je te l’demande à toi, parce que t’es ma cliente, mais j’aimerais le demander à tous ces gens qui font ces fameux redressements assis : nouvelles mamans, mamans tout court, mamans en préconception pis… envoye donc ! Le jeune de 15 ans qui s'initie au gym, la jeune qui souhaite avoir le ventre d’Ariana Grande, le gars de 60 ans qui s’est toujours entrainé, la femme de 40 ans qui rêve encore à la tablette de chocolat… bref, tout l’monde !


Je t’explique brièvement : les flexions répétées sont néfastes pour la colonne lombaire et l’ajout de la pression intra-abdominale causée par cette flexion contribue à augmenter le risque pour ton dos. Entre tes vertèbres, il y a un disque dans lequel se trouve un noyau. En flexion, le noyau est comprimé et peut sortir du disque et entrer en contact avec une racine nerveuse, provoquant des douleurs, trop souvent communes. D’après Stewart McGill, les fameux « crunches » génèrent 3350 N de force de compression sur la colonne lombaire, ce qui équivaut à 340 kg ! C’est énorme, considérant qu’une force de 3300 N est jugée non sécuritaire pour la colonne par l’Institut National Américain en Santé et Sécurité au travail. (1)


Dans ton cas, nouvelle maman, considérant que ton plancher pelvien a été affaibli pendant la grossesse et l’accouchement, cette pression intra-abdominale est néfaste, non seulement pour ton dos, mais également pour ce muscle profond qui a entre autres pour rôle de soutenir tes organes. Je n’sais pas si c’est suffisant pour te convaincre, mais crois moi, tu ne veux pas de complication à ce niveau !


D’un autre côté, je ne sais pas quels étaient tes motifs pour faire des redressements assis. Si c’était pour voir apparaître la «Caramilk », ce n’est pas les « crunches » qui vont t’aider, mais plutôt ton alimentation et ta dépense énergétique totale. Si c’était pour renforcer ton tronc et ainsi protéger ton dos, alors oublie ça, tu fais pire.


Tu me demanderas sans doute : « D’abord, qu’est-ce que je peux faire pour renforcer mes abdominaux ? »


Il y a quelques points clés, selon Dr Bernadette De Gasquet (2) :

  1. Arrête tout mouvement qui sort ton ventre et pousse vers le bas

  2. Corrige ta posture

  3. Corrige ta respiration

  4. Renforce ta musculature profonde


Précisément, plusieurs exercices sont possibles.

Ensemble, on va commencer à la base et progresser à travers tout ça.



PS : Le titre, c’était pour attirer ton attention. Y’a pas de recette miracle pour découper tes abdos.





SOURCES :


1. Treble, P. (2010). The man who wants to kill crunches. Macleans. Repéré à https://www.macleans.ca/society/health/the-man-who-wants-to-kill-crunches/


2. De Gasquet, B. (2009). Abdominaux : Arrêtez le massacre ! Paris, France. Hachette Livre, Marabout. 223 pages.

1,149 vues
Contact

631, Chemin du Pont Taché

Alma (Québec) Canada

​​

Tél : 581-306-3169

belleetforte@hotmail.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2019 Belle&Forte.